My Account
-10% SUR TA PREMIÈRE COMMANDE EN T'INSCRIVANT À NOTRE NEWSLETTER

Girl Power : Journée internationale des droits des femmes

Journée internationale des droits des femmes

Le mardi 8 mars, c'est la journée internationale des droits des femmes. Une journée officielle depuis 1977, lancée à l'initiative de l'Organisation des Nations Unis et mettant en lumière l'avancée des droits des femmes à travers le monde. Et chez Calembour, e-shop de jeunes créateurs, on prend ce sujet à coeur.   

Femmes entrepreneures, de l'eau a coulé sous les ponts

“Il est à la portée de tous d’être PDG”. 

Martha Stewart, femme d'affaires américaine

C’est un sujet vaste et dans l’air du temps.
De plus en plus de femmes ont décidé, après des déceptions en entreprise ou non, de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Diriger son projet, communiquer ses idées, s’assumer en tant que business woman, combattre les préjugés sur les femmes au travail : c’est un défi et un réel engouement, et mieux, une belle inspiration pour les générations féminines à venir!

 

mad men condition femme


Pas plus tard qu’hier soir, on regardait un épisode de la série à succès Mad Men. Un peu old school nous direz-vous, et pourtant, en ce qui concerne les préjugés au travail et la domination masculine dans les agences, (là en l'occurrence de publicité) nous sommes parfaitement dans l’actualité.

Lorsque l’épisode 10 de la saison 7 se lance, la 30ème minute nous interpelle : Peggy Olson, jeune conceptrice rédactrice sous la coupe, depuis 6 ans, de Donald Draper, directeur de la création de l’agence SC&P, lui demande son évaluation annuelle. Lorsqu’il lui demande où est-ce-qu’elle se voit dans l’avenir, l’ambition ultime de devenir directrice de la création est abordée, elle souhaite créer quelque chose qui perdure, une idée de génie, une formule choc à défendre : il rit.
Réponse cinglante de l'intéressée :
“Donald, vous n’avez qu’à noter vos rêves, que je puisse chier dessus”. Nous sommes en 1968 aux Etats-Unis, et les rêves de gloire en entreprise chez les femmes ne sont pas pris au sérieux, ils sont moqués et rangés dans un coin, à côté des secrétaires, toutes des femmes d’ailleurs. 

Femmes entrepreneures, reveillez-vous !

 journée internationale des femmes

En 2021, Kamala Harris fut la première femme à devenir vice-présidente des Etats-Unis. Il aura donc fallu 53 ans, pour que des femmes dans certains pays soient assez prises au sérieux pour devenir des leaders d’opinion.

Mais même si le chemin est encore long, nous vivons dans une époque où nous avons plus de chance, en tant que femme, d’être reconnue pour nos idées et notre engagement que durant les trente glorieuses.
Aujourd’hui, on voulait donner notre point de vue, car être une femme en entreprise n’est ni facile, ni glorifiant et toutes ces femmes qui ont décidé d’entreprendre sont devenues des modèles car elles s'assument. 

 

femmes entrepreneures girl power

 

On a trouvé l'article de France Active très intéressant (paru en 2020) :
“Les femmes jugent, pour 63% d’entre elles, qu’il est plus motivant de créer son entreprise que d’être salariée.”

Chez Calembour le chineur de créateurs, la plupart de nos marques ont été créées par des femmes ! Et beaucoup d'entre elles nous ont raconté qu'elles sont beaucoup plus épanouies depuis qu'elles travaillent à leur compte.

Comme Pauline, l'artiste de Canaille Illustration, qui était dans la presse pendant plusieurs années et qui a tout quitté pour vivre son rêve d'enfant : dessiner. 

“23% des femmes considèrent que créer leur entreprise leur accorderait plus de responsabilités.

Voilà le point de départ donc, un manque de responsabilité, un manque de reconnaissance au travail ?
Traduit par : 

  • la peur des hommes de se faire passer devant par des figures féminines
  • un manque de confiance en eux
  • le refus qu’une femme fasse mieux qu’eux 
  • un problème d’égo

Pour une femme, il va être plus compliqué de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale car plus sujette à faire passer la famille et le bien-être des autres avant tout.

Mais on peut faire les deux ! Comme Candice, créatrice de la marque Diaiwaie, qui élève ses deux jumeaux et gère seule son entreprise en constante croissance. 

Un autre détail qui n’est pas à négliger (et pas des moindres) : la possibilité pour une femme
d’exercer une profession et d’avoir un compte bancaire sans l’accord de son mari ne date que de 1965.

Quelques femmes entrepreneures célèbrent en France

Mais voilà, depuis quelques années, de nombreuses femmes ont décidé de changer la donne, et de relever le défi. Toujours selon France Active en 2020, “on dénombre 32% des femmes se sentant prêtes à se lancer concrètement dans l’entrepreneuriat”. Voici 3 profils qui nous ont interpellés : 

 Marion Carré

femme entrepreneur marion carré ask mona

Fondatrice du chatbot culturel AskMona, elle est une entrepreneuse du secteur culturel, dont l’application compte plus de 50.000 utilisateurs : Ask Mona est un robot conversationnel (chatbot) qui dialogue avec ses utilisateurs pour leur recommander gratuitement des sorties culturelles personnalisées. Utiliser le digital avec pertinence afin de redynamiser l’économie culturelle française, voilà une belle idée !


Roxanne Varza
 
roxanne varza femme entrepreneur
Diplômée de Science Po, elle se lance dans le domaine de la tech en intégrant Techcrunch puis fonde plus tard plusieurs réseaux d’entrepreneuriats féminins comme Girls in Tech. Elle est désormais à la tête de la Station F, le plus grand incubateur de startups au monde, géré par Xavier Niel, rien que ça.

 

Juliette Levy

On ne présente plus Oh My Cream mais on connait beaucoup moins qui se cache derrière. Juliette Levy lance son e-shop de produits de beauté éthique en sortant de l'Essec à tout juste 24 ans. 10 après, cette brillante entrepreneuse a réussi a conquérir le monde de la beauté clean en s'imposant désormais comme le leader en France sur internet. Un parcours épatant !

 

Conclusion : Faites comme Jeanne, créatrice de la marque Francosse, croyez en vos rêves, et n’hésitez pas à vous lancer !

Vous voulez découvrir plus d'articles ? C'est ici.

Écrit par Victoria Bisogno.

← Older Post Newer Post →